livois.com

Raimond I de BauxAge: 62 years10881150

Name
Raimond I de Baux
Given names
Raimond I
Surname
de Baux
Birth before 1088

Birth of a daughter
#1
Phanette de Baux

Birth of a son
#2
Guilhem II de Baux

Birth of a daughter
#3
Gilberte de Baux

Birth of a daughter
#4
Alasacie de Baux

Birth of a son
#5
Gilbert I de Baux

Birth of a sisterPoncia de Baux
1100 (Age 12 years)

Death of a motherNa Vierne
after 1103 (Age 15 years)

Death of a fatherGuilhem - Uc de Baux
1105 (Age 17 years)

Birth of a son
#6
Uc IV de Baux
1115 (Age 27 years)

MarriageEtiennette de GévaudanView this family
before 1116 (Age 28 years)

Birth of a daughter
#7
Martelle de Baux
1125 (Age 37 years)

Birth of a son
#8
Raimond II de Baux
1125 (Age 37 years)

Birth of a son
#9
Bertrand I de Baux
before 1130 (Age 42 years)

Death of a brotherUc III de Baux
after 1142 (Age 54 years)

Marriage of a childBertrand I de BauxThiburge de MontpellierView this family
before 1150 (Age 62 years)

Death 1150 (Age 62 years)
Family with parents - View this family
father
mother
Marriage:
brother
himself
13 years
younger sister
Family with Etiennette de Gévaudan - View this family
himself
wife
Marriage: before 1116
son
11 years
daughter
6 years
son
daughter
son
daughter
son
daughter
son

NoteLa Noblesse et l'Eglise en Provence, fin Xe - début XIVe siècle
Publication: 2007
Citation details: 305
NoteWikipedia
SourceWikipedia
SourceLa Noblesse et l'Eglise en Provence, fin Xe - début XIVe siècle
Publication: 2007
Citation details: 629
Note
Lorsqu'entre 1145 et 1147, Raimon I de Baux s'empare de manière éphémère du pouvoir comtal, une de ses premières décisions est de créer un marché à Trinquetaille et d'imposer un nouveau péage sur le Rhône.
Note
Dans un premier temps, Raimond des Baux s'adresse à l'empereur Conrad III qui possède sur la région une autorité théorique de suzerain afin qu'il reconnaisse les droits d’'Etiennette et de lui-même issus de l'héritage de Gerberge. Le 4 août 1145, l'empereur valide leurs titres sans en préciser trop le contenu, et leur donne le droit de battre monnaie, à Arles et à Trinquetaille, avantage attaché à la souveraineté. Toutefois cette décision est contestée par les armes : dès le début de 1147 la maison de Barcelone en guerre avec Raimond des Baux soutenu par les arlésiens, emporte un succès décisif dû en grande partie à l'absence du comte de Toulouse occupé à la croisade. Son impuissance convainc Raimond de composer et l'incite à négocier avec Barcelone : il fait sa soumission et meurt en Espagne avant la signature du traité de paix. Etiennette, et ses quatre fils : Hugues, Guillaume, Bertrand et Gilbert sont amenés à renoncer à leurs droits sur le comté de Provence. Le traité mettant fin à ce premier épisode est signé à Arles en 1150.