livois.com

Thiburge Ière de NiceAge: 50 years11001150

Name
Thiburge Ière de Nice
Given names
Thiburge Ière
Surname
de Nice

Thiburge d' Orange

Name
Thiburge d' Orange
Given names
Thiburge
Surname
d' Orange
Birth 1100 34

MarriageGiraud AdhémarView this family
yes

Birth of a son
#1
Guilhem I Adhémar

Birth of a son
#2
Guillaume d' Orange

Death of a fatherRaimbaud II de Nice
after 1108 (Age 8 years)

MarriageGuillaume “minor” de MontpellierView this family
1130 (Age 30 years)

Birth of a daughter
#3
Thiburge de Montpellier
1130 (Age 30 years)

Birth of a daughter
#4
Tiburgueta de Montpellier
1130 (Age 30 years)

Death of a husbandGiraud Adhémar
1130 (Age 30 years)

Birth of a son
#5
Raimbaldus de Aurenca
1143 (Age 43 years)

Marriage of a childBertrand I de BauxThiburge de MontpellierView this family
before 1150 (Age 50 years)

Death 1150 (Age 50 years)

Family with parents - View this family
father
herself
Family with Giraud Adhémar - View this family
husband
herself
Marriage:
son
Family with Guillaume “minor” de Montpellier - View this family
husband
herself
Marriage: 1130
son
daughter
1 year
daughter
14 years
son
Le troubadour Raimbaut d'OrangeRaimbaldus de Aurenca
Birth: 1143 43 43
Death: May 10, 1173Courthézon, Vaucluse, Provence-Alpes-Côte d'Azur, FRA

NoteLa Noblesse et l'Eglise en Provence, fin Xe - début XIVe siècle
Publication: 2007
Citation details: 296
SourceLa Noblesse et l'Eglise en Provence, fin Xe - début XIVe siècle
Publication: 2007
Citation details: 647
SourceWikipedia
Note
Les dispositions testamentaires de Tiburgis I divisent le pouvoir seigneurial d'Orange en deux. Elle partage ses biens entre ses enfants issus de deux lits différents, c'est à dire entre Guilhem I, le fils qu'elle a eu de Giraud-Adhémar, et Raimbaud III, le fils qu'elle a eu de Guilhem d'Omelaz. Guilhem I reçoit les domaines de Tiburgis en Gapençais, quelques domaines rhodaniens (Sérignan, Camaret, Bagnols, Pierrelatte, Visan) et la moitié de la ville d'Orange. Raimbaud III reçoit l'autre moitié d'Orange et la quasi totalité des seigneuries environnantes qui constituent plus tard la principauté, c'est à dire Courthézon, Jonquières, Gigondas, Suzette, Saint-André-de-Ramières, Saint-Véran et Tulette. Un tel partage, assez équilibré, lèse en fait les droits de l'aîné, généralement privilégié par la pratique successorale lignagère provençale depuis la fin du XIe siècle. Tiburgis semble d'ailleurs s'etre rendue compte des risques que pouvait comporter la rancoeur de Guilhem I à l'égard de Raimbaud III, à peine âgé de six ou sept ans en 1150. Elle a en effet confié le jeune enfant à la garde son gendre, Bertran de Baux, auquel elle a attribué, en outre, quelques biens étroitement imbriqués dans la part de Raimbaud III.